Home CULTURE AC/DC annonce une nouvelle tournée en Europe, après huit ans d’absence

AC/DC annonce une nouvelle tournée en Europe, après huit ans d’absence

0
AC/DC annonce une nouvelle tournée en Europe, après huit ans d’absence
Le guitariste Angus Young d’AC/DC et le chanteur américain Axl Rose, lors d’un concert du groupe à Marseille, en  France, le 13 mai 2016.

Il ne s’est pas produit en Europe depuis huit ans, l’annonce est donc un événement pour les fans d’AC/DC. Le groupe austro-britannique légende du hard-rock AC/DC, a annoncé, lundi 12 février, une tournée européenne dès le printemps 2024, d’une vingtaine de dates, dans onze pays du Vieux Continent (Angleterre, Allemagne, Pays-Bas, Irlande, Slovaquie, Espagne, Italie, Autriche, Suisse, France, Belgique).

Baptisée « Power Up », du nom de leur dernier album studio, en 2020, qui s’était classé numéro un dans une vingtaine de pays à sa sortie, cette tournée s’étirera du 17 mai, avec une première date en Allemagne, au 17 août, avec un dernier concert en Irlande. Il y aura un unique concert en France, le 13 août à l’hippodrome ParisLongchamp. La mise en vente des billets pour ce dernier aura lieu vendredi 16 février à 10 heures.

La tournée européenne du groupe s’inscrit dans le cadre de l’anniversaire des 50 ans du groupe, qui a donné son tout premier concert le 31 décembre 1973 au Chequers Nightclub de Sydney, en Australie. La formation a depuis vendu plus de 200 millions de disques au fil de sa carrière.

C’est bien Brian Johnson, 76 ans, qui chante sur le dernier album du groupe, qui assurera la tournée européenne au micro. Ce, après qu’il a été remplacé sur scène en 2016 par Axl Rose, de Guns N’Roses, en raison de problèmes d’audition. Mais il évolue désormais avec un équipement auditif dernier cri.

L’autre figure du groupe est le guitariste Angus Young, 68 ans, toujours vêtu de son uniforme d’écolier rétro et qui pose sur la pochette d’Highway to Hell (1979) avec des cornes de diablotin, devenue un symbole du groupe depuis 45 ans, sera aussi de la partie. C’est lui le dépositaire des riffs des standards « Highway to Hell », « Thunderstruck » et « Back in Black ».

L’histoire d’AC/DC – nom en référence au courant alternatif, mais aussi « à voile et à vapeur » en argot – est tumultueuse. Le premier chanteur, Bon Scott, est mort en 1980 et Malcolm Young – guitariste et cofondateur en 1973 du groupe avec son frère Angus (des Ecossais installés en Australie) – est mort en 2017.

Le Monde avec AFP

Source du contenu: www.lemonde.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here