Home INTERNATIONAL Israël rejette les «diktats» de ses alliés

Israël rejette les «diktats» de ses alliés

0
Israël rejette les «diktats» de ses alliés
Le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, lors d’une réunion de cabinet, en décembre dernier, à Jérusalem.
RONEN ZVULUN/AFP

DÉCRYPTAGE – Sous pression de Paris, Londres et Washington, la Knesset refuse par avance toute reconnaissance d’un État palestinien. L’isolement menace Israël.

Correspondant à Jérusalem

Cette fois, Benyamin Netanyahou ne veut pas être seul sur scène. Alors que l’Administration américaine ne cache plus son souhait de reconnaître unilatéralement un État de Palestine, le premier ministre israélien cherche à faire front en créant autour de lui un bloc aussi large que possible. On le savait déjà opposé à toute décision en faveur de l’existence d’un État palestinien venue de l’étranger.

Dans un message sur X à la fin de la semaine dernière, il a publié une déclaration réitérant cette position. «Israël rejette catégoriquement les diktats internationaux concernant un règlement permanent avec les Palestiniens, peut-on lire. Un tel arrangement ne pourra être obtenu que par le biais de négociations directes entre les parties, sans conditions préalables. Israël continuera de s’opposer à la reconnaissance unilatérale d’un État palestinien.» Une telle mesure est présentée comme «une prime au terrorisme». Adoptée dimanche par le gouvernement israélien, cette position…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here