Paris fête 50 ans de sa Fashion Week

Share

En avril 1974, une poignée de créateurs s’unissait pour faire défiler ensemble leur prêt-à-porter. Une épopée qui a vu l’arrivée des Japonais, des Belges et des Britanniques, contribué au boom du luxe français et au rayonnement de la capitale. Dès aujourd’hui, et jusqu’au 5 mars, ce sont 71 marques qui vont défiler pour l’hiver 2025.

Aujourd’hui, à 14 h 30, dans l’immense tente Dior dressée aux Tuileries, Maria Grazia Chiuri présentera, devant un millier d’invités, sa collection de l’hiver 2025. Il y a cinquante ans, un jour d’avril 1974 (impossible de trouver la date exacte), la maison de l’avenue Montaigne faisait défiler, pour la première fois dans le cadre de ce qui deviendrait la Fashion Week de Paris, son prêt-à-porter. « Miss Dior, cette année, est une jeune personne qui a bien écouté les recommandations de M. Giscard d’Estaing. Pas d’excès, ni d’ampleur, ni de fantaisie. Du pratique, du simple, de l’austère même. La ligne générale lancée par Philippe Guibourgé est droite et très “sport” comme on disait », écrit le 3 avril 1974 Hélène de Turckheim, qui fut la plume mode du Figaro de 1955 jusqu’à la fin des années 1970.

Archive du Figaro du 2 avril 1974, avec les premiers comptes rendus d’Hélène de Turckheim.
Le Figaro

À l’origine de cette première édition, huit créateurs de prêt-à-porter cooptés au sein de Groupement Mode et Création (G.M.C.) fondé par Pierre Bergé : Yves Saint Laurent, Karl Lagerfeld (Chloé)…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

Dernières nouvelles

Dernières nouvelles