Home MODE DE VIE «The New Look», «Cristobal Balenciaga», «Kaiser Karl»… pourquoi les séries-biopics révisent la vie des couturiers

«The New Look», «Cristobal Balenciaga», «Kaiser Karl»… pourquoi les séries-biopics révisent la vie des couturiers

0
«The New Look», «Cristobal Balenciaga», «Kaiser Karl»… pourquoi les séries-biopics révisent la vie des couturiers

« The New Look » aujourd’hui sur Apple TV+, « Cristobal Balenciaga » et bientôt « Kaiser Karl » sur Disney+… Quand les showrunners se piquent des grands noms de la mode.

«Darling, please. I don’t care about other designers. They bore me. Always have. (…) – But Mademoiselle Chanel, it’s Christian Dior ! » (« Darling, s’il vous plaît, je me fiche des autres couturiers. Depuis toujours. (…) – Mais Mademoiselle, c’est Christian Dior ! »). Dès les premières répliques de The New Look (diffusé aujourd’hui sur la plateforme Apple TV+), tout est dit ou presque. D’abord, Coco Chanel a la repartie vache et une dent contre ses confrères, Dior en particulier. Pauvre Christian… Ensuite, l’action a beau se passer entre 1943 et 1955 quasiment exclusivement à Paris, au pays des couturiers, tout ce petit monde parle en anglais ! Point de départ de ce biopic en dix épisodes réalisé par Todd A. Kessler, la conférence donnée à la Sorbonne le 3 août 1955 par M. Dior et la question d’une étudiante sur le fait qu’il ait continué à dessiner les robes de la maison Lucien Lelong vendues aux « femmes » des nazis. À grand renfort de flash-back, le couturier…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 87% à découvrir.

Vente Flash

-70% sur l’abonnement numérique

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Source du contenu: www.lefigaro.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here