Reportage France – JO 2024: les habitants d’une cité vouée à la destruction résistent aux «pressions et irrégularités dans les relogements»

Share

À 17 jours de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Paris, la pression monte pour les athlètes, mais aussi pour les derniers habitants de la cité Marcel Paul de l’Île Saint-Denis, au nord de la capitale. Les trois grandes tours vétustes de cette cité, vouées depuis des années à la destruction, sont censées être fermées avant les Jeux : elles se situent entre une partie du village olympique et un stade d’entraînement. L’un des bâtiments est aujourd’hui entièrement vide, mais dans les deux autres, quelques familles sont toujours là après une opération de relogement faite dans l’urgence et la douleur.


Un premier calendrier prévoyait la destruction des trois tours de la Cité Marcel à Saint-Denis où il reste encore des habitants qui ont refusé des logements inadaptés, trop loin, trop petit, trop cher ou trop vétustes. © Habitat et interventions sociales

Source du contenu: www.rfi.fr

Dernières nouvelles

Dernières nouvelles