Un monde de tech – Dans l’univers du Salon international de la technologie moderne à Barcelone

Share

Ce lundi matin à Barcelone en Espagne s’est ouvert le Mobile World Congress, le salon international de la technologie mobile qui va durer quatre jours. La capitale catalane devrait accueillir jusqu’à ce jeudi près de 100.000 personnes. Presque toutes les grandes marques du secteur télécoms sont présentes. 

avec notre correspondante à Barcelone, Elise Gazengel

Pour cette 18ᵉ édition, l’édition de la majorité, le Mobile World Congress présente encore une fois de nombreux gadgets et autres smartphones plus ou moins étonnants. On retiendra notamment le nouveau Motorola dont l’écran est vraiment et totalement pliable, à tel point que vous pourriez l’utiliser comme bracelet. Lenovo présente quant à lui sur ce salon un ordinateur portable avec un écran transparent.

Les autres géants de la téléphonie comme Xiaomi ou Samsung exposent aussi leurs nouveaux mobiles connectés : toujours plus puissants, rapides et dotés de caméras de très haute qualité. Et, chose étonnante peut-être, dans un salon du mobile, en plein milieu du stand de Xiaomi, entre les téléphones tablets et montres connectées, le géant chinois présente sa voiture électrique et connectée qui connaît un certain succès auprès des assistants.

Un salon du « mobile » plus vraiment dédié aux smartphones

En effet, les smartphones ne sont plus majoritaires ici : selon les chiffres officiels, 60 % des produits présentés sur ce salon n’ont pas de relation avec la téléphonie. Pour preuve : l’annonce la plus attendue – et peut-être la plus décevante – de cette édition est celle de la première voiture volante de l’entreprise Alef Aeronautics qui peut décoller à la verticale et a l’autorisation de l’agence fédérale de l’aviation américaine (la FAA). Mais, déception parce que sur ce salon, nous n’avons le droit qu’à sa maquette, miniature et à une vidéo de présentation. 

À lire aussi[Reportage] Une voiture volante présentée au Salon de l’auto de Genève

Parmi les 2.400 exposants, on retrouve beaucoup d’autres objets volants : des drones notamment pour l’industrie ou la sécurité avec ce drone doté d’intelligence artificielle de la police catalane.

Et beaucoup de robots également : de ceux imitant des animaux de compagnie comme les chiens, à ceux – plus utiles – qui aideront dans les usines ou dans les champs, dotés de l’intelligence artificielle eux aussi.

 Cette année, le sujet phare, c’est l’Intelligence artificielle…

On sent que le secteur, en perte de vitesse, cherche un nouvel élan et il semblerait que cette année l’Intelligence artificielle soit LA technologie incontournable. C’est simple : pratiquement tous les stands mentionnent le mot – ou le sigle IA – sur leurs devantures. Pour certains produits comme les ordinateurs, robots ou même les caméras des téléphones Honor, cela parait plus logique. Pour d’autres services comme la vente de snacks ou encore les cabinets médicaux, cela semble un peu plus forcé. 

À lire aussiVivre en 3D grâce au métavers, une technologie présentée au Salon mondial du mobile à Barcelone

L’IA a même gagné la politique : dimanche soir, lors du dîner d’inauguration du salon, le président du gouvernement espagnol Pedro Sánchez a annoncé la création d’un « grand modèle de langage d’Intelligence artificielle en espagnol ». Le roi Felipe VI a pour sa part parlé aussi de l’importance l’Intelligence artificielle tout en mettant en garde : l’IA doit protéger la « sécurité et les droits » des citoyens.

Source du contenu: www.rfi.fr

Dernières nouvelles

Dernières nouvelles