Home SPORTS Athlétisme: le Botswanais Letsile Tebogo fait tomber le record du monde du 300 mètres

Athlétisme: le Botswanais Letsile Tebogo fait tomber le record du monde du 300 mètres

0
Athlétisme: le Botswanais Letsile Tebogo fait tomber le record du monde du 300 mètres

Le sprinteur botswanais Letsile Tebogo s’est offert le meilleur temps de l’histoire sur 300 mètres en 30″69, une distance peu courue en athlétisme, ce samedi 17 février lors d’un meeting à Pretoria. Il efface le record détenu jusque-là par le Sud-Africain Wayde Van Niekerk.

Publié le :

2 mn

Le 300 mètres vient de trouver son nouveau roi. Le Botswanais Letsile Tebogo a réalisé la meilleure performance de l’histoire sur cette distance lors de la Simbine Classic, un meeting en plein air organisé ce samedi 17 février à Pretoria, en Afrique du Sud. Le sprinteur de 20 ans, recordman d’Afrique sur 200 mètres et double médaillé sur 100 et 200 mètres l’été dernier lors des Championnats du monde d’athlétisme à Budapest, a bouclé la distance en 30″69 et amélioré le record du Sud-Africain Wayde Van Niekerk (30″81 en 2017).


Après la course, Tebogo a posé devant le chrono affichant 30″71 avant que sa performance ne soit corrigée et officialisée à 30″69 par la Fédération internationale d’athlétisme. À titre de comparaison, le précédent record du 300 mètres établi par Van Niekerk – actuel recordman du monde du 400 mètres en 43”03 lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016 – avait été réalisé quelques semaines avant son deuxième sacre mondial sur 400 mètres à Londres (43″98) et sa médaille d’argent sur 200 mètres (20″11).

Un record du monde officieux

C’était déjà sur cette piste du Pilditch Stadium de Pretoria que l’Américain Michael Johnson, considéré comme l’un des plus grands sprinteurs de tous les temps, avait signé l’ancien record du monde en 2000 avec 30″85. Une autre légende de la discipline a couru la distance en moins de 31 secondes : le Jamaïcain Usain Bolt (30″97 à Ostrava en 2010).

Tebogo était devenu le premier sprinteur africain de l’histoire à monter sur le podium du 100 mètres, course reine de l’athlétisme, lors des Mondiaux de Budapest l’été dernier. Il avait terminé deuxième en 9″88, cinq centièmes derrière l’Américain Noah Lyles. Quelques jours plus tard, il décrochait également la médaille de bronze sur 200 mètres. Ce 17 février, Letsile Tebogo est donc rentré un peu plus dans l’histoire de son pays puisque son temps stratosphérique signe le premier record du monde détenu par un athlète botswanais dans la discipline.

Seule ombre au tableau : World Athletics, la Fédération internationale d’athlétisme, ne considère pas les chronos du 300 mètres comme des records officiels puisque la distance n’est pas disputée lors des compétitions internationales.

(Avec AFP)


Source du contenu: www.rfi.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here